Si je vous dis que la typographie est très importante lors de la conception d’un site web, il est vrai que je ne vous apprends pas grand-chose… Pour les plus sceptiques, essayez donc d’écrire quelque chose de lisible sans typographie…

 

Depuis l’école maternelle, et surtout à partir de l’école primaire, nos cerveaux sont conditionnés à certains codes indissociables d’une bonne typographie. Certaines couleurs et certaines formes nous renvoient donc à certaines émotions par l’intermédiaire d’un processus d’interprétation.


 

La couleur rouge

 

Depuis le CP, nous avons assimilé que la couleur rouge est synonyme d’interdit, de mise en garde, tout ça à cause de l’utilisation de l’encre rouge pour la correction des devoirs de la part de nos instituteurs et professeurs. Ce processus est largement repris dans la vie adulte, et vous l’avez certainement déjà rencontré. Ne dit-on pas « je suis dans le rouge » lorsque son compte en banque est à découvert ? Ou encore si vous avez déjà réceptionné des courriers de relance ou de rappel avec la mention URGENT ou RAPPEL en couleur rouge.


 

La couleur bleu

 

Pour une raison qui reste encore à ce jour inexpliquée, les écritures de couleur bleu s’apparente généralement à un sentiment d’apaisement, voir même à de la sagesse. Allez comprendre… On va dire que le bleu apaise le plus souvent.

 

Le rôle de la typographie pour un site web
 

Cependant, les couleurs ne sont pas les seuls éléments à transmettre des émotions, les typographies le peuvent tout autant. On en distingue trois sortes qui sont chacune assimilées par nos cerveaux à des familles différentes :

  • une police d’écriture manuscrite sera associée par notre cerveau à des secteurs fantaisistes ou artistiques

  • une police d’écriture en italique sera associée par notre cerveau à une personne ayant une écriture délicate

  • une police d’écriture brut et épurée sera associée par notre cerveau à des marques de luxe, haut de gamme de type sobre et élégantes


 

Vous pouvez également influencer vos messages en utilisant un type de caractère, et faire en sorte que vos lecteurs comprennent exactement ce que vous voulez leur faire comprendre.

Par exemple, un mot en majuscule dans un texte peut s’apparenter à un cri, une exclamation ou encore à une interpellation, tout dépendra du contexte.


 

Vous l’aurez donc compris, les différentes typographies que vous utilisez ou que vous souhaitez utiliser sur votre site web sont très importantes dans la compréhension de vos contenus. Toutefois, rien ne vous oblige à respecter scrupuleusement ce formatage, vous pouvez faire le pari de casser ces codes pour vous démarquer de la concurrence.

 

Bien entendu, cela demande une réflexion de travail pour mettre en place ce chemin qui sort des sentiers habituels afin de ne pas perdre vos lecteurs, utilisateurs, visiteurs.


 

Patrice