Logo de l'entreprise D-sites.fr

Création Site vitrine & Ecommerce - Webdesign Hébergement

 

Lorsqu’on se met à son compte en tant que free-lance, une des grandes difficultés du début est de trouver sa clientèle. Si vous êtes déjà à votre compte vous savez de quoi je parle, pour les autres, vous le découvrirez si vous vous lancez un jour.


 

Utiliser les réseaux sociaux

 

Sous prétexte que nous sommes tous ou presque présents sur un ou plusieurs réseaux sociaux et qu’on y voit des pages professionnelles, on se dit généralement que bah voilà on se créé un compte et on démarche notre clientèle.

Malheureusement, si vous pensez que c’est la solution miracle, vous risquez de déchanter assez rapidement. En effet, les réseaux sociaux empêchent les professionnels à entrer en contact avec des clients potentiels pour leur proposer leur service. Pour toucher votre cible clientèle il faudra passer à la caisse et mettre en place des campagnes publicitaires sans pouvoir réellement mesurer le retour sur investissement.

Alors miser sur les réseaux sociaux pour démarcher, je dis bof, par contre y être est important pour exister sur la toile, ça aidera positivement à mieux référencer votre site web si vous en avez un.


 

Les plateformes de mise en relation

 

On arrive maintenant à ces fameuses plateformes de mise en relation que j’évite moi-même d’utiliser. Je sais qu’une partie de mes confrères ne partagent pas mon avis, et utilisent ces plateformes, mais il me semble que j’ai encore le droit d’avoir mon avis sur la question non ?

Bref, je vais vous expliquer leur fonctionnement…

Lorsque vous vous inscrivez en tant que professionnel sur ces sites pour trouver des chantiers ou des clients, l’inscription y est certes gratuite, mais pour pouvoir accéder aux demandes de prestation, il faut très souvent s’acquitter d’un abonnement mensuel sans forcément être assuré de décrocher un contrat.

Et dans le meilleur des cas, si vous parvenez à décrocher vos contrats, sachez que ces plateformes prennent le plus souvent, en plus de l’abonnement mensuel, un pourcentage sur la prestation que vous avez facturé à vos clients. Car généralement, vos clients passeront par la plateforme pour vous payer car elles (les plateformes) revendiquent toutes que les paiements y sont sécurisés…

 

Personnellement, lorsque je travaille pour mes clients, je ne suis jamais passé par ces plateformes et pour les paiements, je leur laisse le choix entre le bon vieux virement bancaire ou le règlement via PayPal, vous avez dit paiement sécurisé ? Bah oui ces façons de payer sont totalement fiables et sécurisés.

 

Pourquoi je n’utilise pas certaines plateformes de mise en relation
 

Ce qu’on ne vous dit pas

 

En faisant appel à un professionnel d’une de ces plateformes, il faut que vous sachiez que le plus souvent et peut-être même à chaque fois, vous payerez votre prestataire plus cher que si vous l’aviez fait en dehors de ces sites de mise en relation. Normal vous ne trouvez pas ? Il faut bien amortir l’abonnement mensuel et le pourcentage sur la facture finale que prennent ces plateformes…


 

Conclusion

 

Réfléchissez bien avant de choisir un prestataire des ces sites de mise en relation et posez-vous la question si vous payez un tarif honnête.

Me concernant, je joue la transparence avec mes clients et prospects, mes devis et factures sont élaborés en fonction du travail à accomplir et des besoins, sans avoir à majorer un supplément pour amortir une plateforme.


 

Voilà, bien entendu cette façon de procéder est un parti pris, comme je disais, certains de mes confrères fonctionnent différemment.

En écrivant ce billet mon but n’était pas de discréditer les sites de mise en relation pour trouver un prestataire, ni de discréditer les professionnels qui les utilisent, je tenais simplement à mettre un peu de lumière sur leur fonctionnement par souci de transparence.

 

Patrice