Logo de l'entreprise D-sites.fr

Site web - Audit SEO - Logo et autres créations graphiques.

N'hésitez pas à prendre contact.

Mes différentes expertises à travers mes articles de blog

 


 

Matomo, et oui encore un mot ou un nom étrange… Mais au lieu de vous faire l’étymologie de ce mot, je vais plutôt vous expliquer ce qui se cache derrière.

 

A l’instar de Google Analytics, Matomo est un outil d’analyse de fréquentation et de mesure d’audience pour les sites web.

Mais alors, si vous possédez déjà un site web et que vous y avez installé l’outil le plus connu et le plus utilisé à travers le monde, c’est-à-dire Google Analytics, pourquoi serait-il intéressant de changer pour Matomo ?

 

Je vais essayé de vous éclairer sur les différences entre ces deux outils en quelques points…


 

Le prix

 

Bien entendu, les deux outils d’analyse sont gratuits, mais avec des différences.

Vous ne le savez peut-être pas, mais Google Analytics est gratuit jusqu’à 500 000 sessions par propriété et par période utilisée. Au-delà il faudra faire évoluer votre outil pour basculer sur Google Analytics 360 qui est la version payante permettant d’analyser 100 millions de sessions mais qui coûte 100k€/an.

Matomo fonctionne différemment. Afin de l’utiliser comme l’outil Google, c’est-à-dire en quelques clics, il faudra auto-hébergé la solution. Qui dit hébergement, dit payer, et les tarifs débutent à partir de 29€ / mois.

 

Google Analytics VS Matomo


 

Pourquoi payer un auto-hébergement pour utiliser Matomo ?

 

Lorsqu’on utilise Google Analytics, c’est « gratuit » mais, en contre partie, nous acceptons tous que nos données, les nôtres et celles de notre site leur soient transmises. En revanche, avec Matomo, les données sont uniquement disponibles à titre personnel sur le serveur auto-hébergé que vous louez.

Du coup, vous ne payez pas Matomo pour analyser les différentes données de votre site web, mais pour les héberger et y avoir accès sans craindre qu’elles ne soient stockées pour Matomo.


 

Inévitable dans le futur ?

 

Ce n’est un secret pour personne, du moins je l’espère, de dire la protection de la vie privée est une grande problématique importante pour les entreprises, mais également pour les internautes. Le mode de fonctionnement de Matomo pourrait devenir la norme dans un futur plus ou moins proche. Leur système est étudié pour que les données de votre site web ne fuitent pas et ne soient pas partagées. Cependant, il reste légèrement fragile car il faut être certain que les propriétaires de ces données personnelles, recueillies et stockées sur les serveurs auto-hébergés ou en version cloud, ne les partagent pas avec des tiers…


 

Pour finir, je dirais que nous n’en avons pas encore terminer avec ce sujet, dans les mois et les années à venir, il est fort à parier que des changements vont intervenir dans ce domaine pour tenter de protéger au mieux les données personnelles de chacun.

Patrice