Logo de l'entreprise D-sites.fr

Site web - Audit SEO - Logo et autres créations graphiques.

N'hésitez pas à prendre contact.

Mes différentes expertises à travers mes articles de blog

 

En tant que professionnel, vous avez sans doute déjà réalisé une campagne e-mailing. Lors d’une campagne de ce type, inévitablement, une partie de ces mails n’arrivent jamais… En effet, malheureusement, plus de 20 % des e-mails envoyés finissent dans les spams de vos interlocuteurs !

Alors, comment expliquer que les 80 % d’e-mails restants arrivent à bon port ?

 

Ne pas utiliser un domaine gratuit pour de l’e-mailing

Le premier conseil que je peux vous donner lorsque vous souhaitez envoyer une campagne d’e- mailing professionnel, c’est de ne pas utiliser les adresses mails Gmail, Outlook, Hotmail, Yahoo . Les mails groupés qui proviennent de ces domaines gratuits sont automatiquement rejettés par les Fournisseurs d’Accès Internet (FAI).

Le fait de posséder un nom de domaine individuel est donc essentiel pour une campagne groupée pour un professionnel.

 

Authentifiez vos e-mails

Pour faire simple, il faut se faire à l’idée qu’une adresse e-mail non identifié équivaut à un numéro de téléphone que vous ne connaissez pas. Vous-même ne décrochez pas forcément lorsque vous ne connaissez pas un numéro. Mais alors comment faire pour authentifier votre adresse mail allez-vous me dire ?

Et bien grâce à différentes technologies existantes :

  • La méthode DKIM (Domain Key Identified Mail) qui pour vérifier vos e-mails fournit une clé de crypatage et une signature numérique pour vérifier vos e-mails

  • La méthode SPF (Sender Policy Framwork) qui vérifie si l’adresse IP de l’expéditeur (donc vous) est approuvée

  • La méthode DMARC mais pour ça il faut déjà utiliser les deux autres méthodes cités précédemment

 

Bannir les mots spams

Dans la conception de vos e-mailings, que ce soit dans l’objet du mail ou dans le contenu de celui-ci, il faut essayer d’éradiquer les mots qui sont considérés par les FAI (Fournisseurs d’Accès Internet) comme de mots déclencheurs de spam : gratuit ; sans frais ; argent ; chèque ; garantie ; gagnant ; sans risque ; offre exceptionnelle ; augmenter les ventes ; promotion spéciale ; commander maintenant.

Mais il n’y a pas que ces mots déclencheurs auxquels il faut faire attention. Je vous déconseille également des textes exclusivement en majuscule, les points d’exclamation, les fautes de grammaire ainsi que d’abuser d’émojis.

 

HTML compatible

En tant que professionnel, il faut absolument que vous rédigiez et que vous conceviez vos e-mailings en HTML, tout en respectant les bonnes pratiques pour ne pas être spamer :

  • La largeur maximum pour vos e-mails doit être comprise entre 600 et 800 pixels

  • Le ratio image/texte doit être faible

  • Éviter les langages Javascript et Flash qui ne sont plus beaucoup ou presque plus tout pris en compte

  • Optimiser et alléger les images que vous intégrez dans vos mails

  • Optimiser vos e-mails pour les petits écrans comme ceux des smartphones

 

Pièces jointes

Parce que normalement une campagne d’e-mailing ne doit pas contenir de fichiers joints, n’en mettez pas ! Généralement, les virus sont installés dans des fichiers joints. Si vous ne respectez pas cela, il est fort à parier que vos mails seront dans les spams.

 

Coordonnées et lien de désabonnement

Si vous respectez la loi en vigueur, il vous est interdit d’envoyer une campagne d’e-mailing à des adresses mails que vous n’avez pas récolté vous-même avec le consentement des propriétaires de ces adresses mails. Si vous respectez cette procédure, vous devez obligatoirement intégrer en bas de page le lien de désabonnement à vos campagnes de mailing. De plus, il ne faudra pas oublier de faire figurer dans le contenu des mails l’adresse physique de votre entreprise.

 

Attention aux nombres d’e-mails

Ce n’est pas parce qu’on parle de campagne d’e-mailing qu’il faut abuser sur le nombre de destinataires auxquels vous envoyez vos mails en une seule fois. Préférez un échelonnement quotidien de 500 destinataires par exemple.

 

Normalement, en respectant ces quelques conseils, vos campagnes d'e-mailings ne devraient plus être considérés comme des spams.

 

Bien entendu, en faisant appel à mes services, vous aurez toutes ces informations sur demande si vous rencontrez une quelconque difficulté avec l’envoi de vos e-mails.

Patrice